Cet hiver, limitez vos dépenses de chauffage !

Lorsque les températures chutent, nous sommes nombreux à rechercher le confort d’un foyer bien chauffé.

Or il faut savoir que le chauffage est le plus gros poste de consommation d’énergie dans l’habitat : 67% des consommations énergétiques du secteur résidentiel français en 2012 (source : Ademe).

Nous pouvons tous économiser de l'énergie et mieux réguler la température de notre logement. Voici quelques conseils pour préserver votre confort d'hiver, faire des économies et moins polluer.

 

Le plus simple et rapide : adapter son comportement

  • Trouver la température la plus raisonnable pour vous et votre foyer. Les préconisations de l'Ademe sont les suivantes : 19 °C dans les pièces à vivre, 16 °C dans les chambres, c'est bon pour la santé, le porte-monnaie et l'environnement. Passer de 20 °C à 19 °C, c’est peut-être un pull en plus, mais c'est surtout 7 % de consommation en moins.
  • Le soir, fermer rideaux et volets pour retenir la chaleur.
  • Pendant la nuit, il est plus sain de baisser la température, voire d’éteindre le chauffage. Si vous êtes très frileux, un thermostat automatique vous permet de remettre le chauffage en marche une demi heure avant votre réveil.
  • N’oubliez pas d’aérer en grand au moins une fois par jour pendant quelques minutes, par exemple juste avant de sortir ou en rentrant chez vous. L’aération permet de renouveler l’air, faire entrer de l’oxygène et évacuer l’humidité.
  • Pour que chaleur circule, attention à ne pas couvrir ou cacher les radiateurs.
  • Pensez à purger vos radiateurs et à consulter les notices d’entretien de vos équipements. Pensez à la visite annuelle obligatoire de votre chaudière et au passage du ramoneur.
  • Régler la température de votre chauffe-eau entre 55°C et 60°C suffit pour limiter le développement de bactéries pathogènes et permet d’éviter un entartrage trop rapide de l’appareil.


Quelques petits investissements pouvant s’avérer très utiles

  • Pour maintenir la température choisie, le plus efficace est d’installer un système de régulation avec une horloge de programmation qui permet de réduire ou de couper la température la nuit et en cas d’absence tout en permettant de retrouver une maison chauffée lorsque l'on se lève ou que l’on rentre chez soi.  Sachez qu’il existe aujourd’hui des systèmes de régulation à distance.
  • Poser ou remplacer les joints d’étanchéité pour les portes et les fenêtres et les portes. Les joints en mousse sont les moins chers et les plus faciles à poser mais ils perdent en efficacité avec le temps (prévoir de les changer tous les 2 ans). Les joints en silicones durent plus longtemps. Enfin, il existe des joints métalliques, plus difficiles à poser car il faut les clouer aux montants mais souvent jugés plus esthétiques et pérennes.
  • Le calorifugeage des canalisations. Il s'agit d'isoler les tuyaux d’eau chaude et de chauffage, voire la chaudière elle-même afin d’éviter les déperditions de chaleur entre la chaudière et les radiateurs. Cette opération est particulièrement recommandée si vous avez un grand logement, des points de chauffage éloignés ou que les tuyaux passent dans des sous-sols ou des pièces non chauffées. Un peu laborieuse, cette opération peu coûteuse peut permettre de réaliser jusqu'à 30% d'économie.
  • Si vos radiateurs sont adossés à un mur froid ou une surface non isolée, vous pouvez limiter les déperditions de chaleur vers l’extérieur en installant un film ou panneau thermo réflecteur.


Travaux de rénovation : allez-y accompagnés !

Si votre logement est grand ou mal isolé, le plus important est de vous faire conseiller pour pouvoir réaliser les bons investissements.

Pour diminuer sa consommation d’énergie liée au chauffage, il faut d’abord vérifier l’isolation de son habitat (isolation du toit, des murs, pose de double-vitrage...) avant d’éventuellement changer ou améliorer le système de production de chaleur.

L’État propose différents systèmes d’aides financières et met à votre disposition des conseillers via le service gratuit renovation-info-service.gouv.fr tél. 0808800700 qui vous aidera à faire les investissements les plus efficaces et à calculer votre retour sur investissement.

 

Pour aller plus loin

 

Image credit: Alexraths / 123RF Banque d'images

(08/11/2016)