Isolez et ventilez efficace

40 millions de climatiseurs chez les particuliers en Europe consomment à eux seuls, pour faire du froid et du chaud, l'équivalent de l’énergie consommée pendant un an au Danemark !

Et cette consommation pourrait doubler d’ici 4-5 ans si nous ne prenons pas des mesures radicales.

De plus, en plein été, les capacités de production électrique sont réduites lors des vagues exceptionnelles de chaleur. Et la fuite dans l'atmosphère des frigorigènes (gaz à effet de serre) en cas de panne, démontage mal fait, etc. est nocive pour l'environnement.

Retrouvez sur Guide Topten nos conseils pour la climatisation.

Mais alors que faire pour rester au frais sans recours systématique à la climatisation ? 

 

Isoler et protéger son habitat

Les solutions pour préserver votre confort tout l’été sont nombreuses, à condition d’être adaptées à votre logement et bien installées. L’idéal reste de les réfléchir et de les mettre en oeuvre dès la construction : bien orienter sa maison, bien isoler, installer des protections solaires, créer des aérations, bien distribuer les surfaces vitrées, etc.

Une bonne isolation du logement est primordiale. L'isolation du toit en priorité améliore votre confort en hiver comme en été. Installer des fenêtres à double voire triple vitrage, selon votre exposition, également. L'utilisation de couleurs claires pour les façades, les volets ou les stores (blancs, jaune, orange, rouge clair) réfléchit la chaleur. 

L'isolation par l'extérieur des maisons ou des immeubles permet d'éliminer les ponts thermiques et de redonner de l'inertie thermique à certains logements.

Quant au puits provençal, également connu sous le nom de puits canadien, puits climatique ou échangeur air-sol, il permet de récupérer la fraicheur du sous-sol en cas de grosse chaleur et d'abaisser la température intérieure de quelques degrés. Cette solution est généralement mise en oeuvre lors de la construction d'une maison et doit être réalisée par un spécialiste.

Enfin, il est très important de pouvoir créer de l'ombre autour des ouvertures exposées au soleil. Des volets roulants, stores ou rideaux isolants vous protègeront de la chaleur aux moments souhaités.

Pour les terrasses, balcons ou façades particulièrement exposées, anticipez l'été en installant des stores extérieurs ou en végétalisant : des arbres devant une baie vitrée au sud ou à l'ouest, des végétaux secs pour ombrer une pergola, des treilles ou plantes grimpantes pour abriter votre terrasse, au-dessus d'une fenêtre plein sud ou le long d'une véranda. De même, si vous engazonnez votre terrasse, celle-ci réfléchira moins les rayons du soleil.

En immeuble collectif, le règlement de copropriété vous indiquera ce qui est réalisable et ce qui ne l'est pas. Les copropriétaires peuvent faire appel à un spécialiste pour une solution collective de protection solaire.

 

Gérer les épisodes de canicule

Ne pas laisser entrer la chaleur

Le réflexe le plus efficace, à mettre en oeuvre dès le début des vagues de chaleur, est de limiter au maximum l'exposition directe en utilisant les volets, les stores ou rideaux occultant dès que le soleil éclaire les fenêtres.

Dés le début et tout au long de l'épisode de canicule, il est très important de laisser les fenêtres fermées toute la journée, voire la nuit si la température extérieure reste élevée. Si vous avez des doubles vitrage, que les murs sont épais (ou la maison bien isolée) et que le soleil n'éclaire pas l'intérieur des pièces, vous pourrez conserver une température supportable tout au long de l'épisode caniculaire.

Dès que la température retombe et qu'il fait moins chaud dehors que dedans, l'idéal est de pouvoir ouvrir toutes les fenêtres, le plus longtemps possible, pour évacuer la chaleur stockée dans les murs et les planchers.

Afin de limiter les apports internes de chaleur, il est recommandé de débrancher dès que possible les appareils électriques, d'utiliser des ampoules basse consommation et de limiter l'usage des appareils de cuisson.

Humidifier et ventiler pour rafraichir

Lorsque l'on a trop chaud, le brassage de l'air est un moyen efficace d'obtenir une sensation de fraicheur. Si vous ne pouvez pas créer de courants d'air parce que vous n'avez pas de double exposition ou parce qu'il fait plus chaud dehors que dedans, les ventilateurs sont de bonnes solutions d'appoint. Si votre hauteur de plafond le permet, un ventilateur de plafond efficace, silencieux, avec régulateur de vitesse, peut grandement améliorer votre confort. Vous pouvez opter sinon pour un ventilateur portable. Vous n'aurez pas besoin d'une grande puissance, 30 watts suffisent largement. Vérifiez aussi le niveau de décibel en fonctionnement car certains modèles sont très bruyants.

N'hésitez pas à tendre des draps humides sur les endroits ouverts, à faire sécher votre linge à l'intérieur, à prendre une douche fraiche avant d'aller vous coucher. L'évaporation "consomme" la chaleur ambiante et refroidit la pièce.

Attention enfin à l'alimentation : l'alcool, la viande rouge, les épices et le café peuvent vous empêcher de dormir si il fait trop chaud. Et bien sûr buvez beaucoup !

Si vous avez des plantes, pensez aussi à leur confort. Arrosez le soir, sachant qu'il est bien sûr très important de respecter les consignes de restriction en période de sécheresse prononcée et d'apprendre à jardiner sans gaspiller.

 

Crédit image : Paylessimages / 123RF banque d'images

(03/08/2017)