Nos conseils pour les appareils en veille

Pratiquement tous les appareils électriques continuent à consommer de l'électricité tant qu'ils restent branchés à la prise de courant, même quand ils ne sont pas utilisés et qu'ils peuvent sembler éteints. Souvent, cette consommation cachée ne sert à rien du tout.

C'est le cas par exemple des chargeurs de téléphone qui continuent à consommer de l'électricité même quand ils ne chargent rien, ou d'un ordinateur laissé branché alors même qu'il a été éteint. Le gaspillage d'électricité est semblable à un tuyau percé de multiples trous, qu'on laisse fuir jour après jour, année après année.

 

Ce que représente les veilles pour une famille typique

Prenons l'exemple d'une famille équipée d'une chaîne hi-fi assez ancienne (5 Watts en veille), d'une grande télévision à écran plat (0,5 Watt en veille), d'une ancienne télé plus petite dans la chambre (3 Watts en veille), d'un lecteur DVD (1,5 Watts en veille), d'une console de jeux (4 Watts en veille « connectée »), d'un ordinateur et d'une imprimante qui restent en veille (8 Watts), d'un four à micro-onde (1,5 Watts en veille), de téléphones sans fil (4 Watts en veille), d'un grille-pain (1 Watt en veille), d'une machine à café (3 Watt en veille), d'un lave-vaisselle (1 Watt en veille), d'un lave-linge (1,5 Watts en veille), de 2 chargeurs de téléphone portable laissés branchés (1 Watt en veille)...

Cette famille typique accumule déjà 35 Watt de puissances en veille, l'équivalent d'une ampoule halogène laissée allumée en permanence 24h/24!

 

Utilisation ponctuelle ? Débranchez !

Lorsqu'ils ne sont pas utilisés, débranchez les chargeurs d'appareils portables, ustensiles de cuisine, four à micro-ondes, grille-pain, bouilloires, machines à café, radiateurs d'appoint, petits climatiseurs, consoles de jeux, postes de radio et de télévision secondaires, brosses à dent électriques, etc. Bref, tous les appareils qui ne sont pas utilisés de manière intensive ou dont le mode veille n'a pas de grande utilité.

 

L'intérêt des prises multiples avec interrupteur

Ces prises multiples aussi appelées « coupe-veille » permettent d'allumer et d'éteindre rapidement un ensemble d'équipements. Elles sont utiles par exemple pour les ensembles informatiques (ordinateur, écran, imprimante, scanner...) et télévisuels (téléviseur, boîtier de réception, haut-parleurs, lecteur DVD, projecteur, etc.).

Vous pourrez ainsi débrancher rapidement l'ensemble de ces appareils le soir avant d'aller vous coucher ou lorsque vous vous absentez pour plusieurs heures : un simple réflexe facile à prendre !


Il existe de nombreux modèles de prises multiples coupe-veille en magasins. Certains modèles très peu chers et bas de gamme sont à éviter, car leur interrupteur peut être de mauvaise qualité et se détériorer assez vite.

 

Choisir des appareils économes en veille

Pour certains appareils, le débranchement à la prise ou l'usage d'une prise coupe-veille peut se révéler inadapté ou fastidieux à la longue. Par exemple pour les machines à laver (qui maintiennent des détecteurs de fuite en marche), les box internet/Wi-Fi/téléphone, les serveurs, les téléphones sans fil, etc.

Dans ce cas, il convient de privilégier à l'achat des produits consommant le moins possible en veille, à savoir :

  • Ordinateurs et appareils technologiques complexes : une puissance en veille inférieure à 1 Watt (équivalent à 9 kWh de consommation électrique par an) est une bonne performance.
  • TV, chaînes Hi-Fi, appareils électroniques plus simples : on peut trouver des puissances en veille inférieures à 0,4 Watt (équivalent à 3,5 kWh de consommation électrique par an).
  • Appareils électroménager : on recherchera des puissances en veille inférieures à 0,25 Watt (équivalent à 2,2 kWh de consommation électrique par an).

Nous vous invitons par ailleurs à consulter sur Guide Topten les sélections d'appareils les plus efficaces. celles-ci se basent sur les dernières réglementations européennes et prennent en compte les différents mode de consommation.

 

Modes « éco », « Fast start », etc. : quand veille varie...

Certains produits peuvent posséder plusieurs modes de veille différents, dont la consommation énergétique peut être très variable.
Assurez-vous de toujours paramétrer le mode de veille le plus sobre possible (appelé parfois « eco-mode »).

En revanche, certains modèles de lecteurs DVD et de téléviseurs possèdent un mode appelé « fast start » qui permet de réveiller l'appareil très rapidement et de l'utiliser plus vite, mais qui consommera beaucoup plus d'énergie que le mode de veille normal. Le gaspillage peut être énorme. Il est conseillé de toujours désactiver ce type de mode à « réactivation rapide ».


Attention aussi aux box internet, soyez vigilants ; sur certaines d'entre elles, le bouton veille en façade n'éteint que le panneau lumineux tandis que la box continue à consommer quasiment la même quantité d'électricité.

 

Où trouver l'information spécifique aux consommations en veille ?

Télés : sur la nouvelle étiquette énergie, un symbole permet de repérer les appareils qui disposent d'un interrupteur permettant de placer le téléviseur dans un mode de consommation quasi-nulle (moins de 0,01 Watt).

Lave-linge et lave-vaisselle : le calcul de la classe énergétique de A+++ à G intègre la consommation en veille de l'appareil. Les classes A+++ permettent d'identifier les modèles les plus efficaces et auront probablement une consommation en veille assez faible. Attention, pour cette catégorie d'appareil, les classes A+ sont aujourd'hui les moins performantes du marché !

Climatiseurs : la mention de la consommation annuelle d'énergie sur l'étiquette intègre désormais la consommation en veille.

Catalogues en ligne des fabricants : la réglementation européenne impose aux fabricants de fournir sur des sites internet en libre accès des informations sur la consommation énergétique des produits qu'ils mettent sur la marché, notamment la puissance en veille.
C'est le cas pour les téléviseurs, les climatiseurs, les ventilateurs, les ordinateurs, les chauffe-eau et chaudières. Problème : ces informations ne sont pas centralisées et doivent donc être recherchées sur les sites internet de chaque fabricant. En outre, une partie des fabricants semble ne pas (encore) respecter cette injonction.

Manuels de l'utilisateur: la réglementation européenne impose aussi que les guides d'utilisation et les fiches techniques des produits mentionnent des informations énergétiques, dont la puissance en veille.
C'est le cas pour les décodeurs TNT, les lave-linge, les lave-vaisselle, les sèche-linge et les aspirateurs. De nombreux fabricants proposent ces manuels de l'utilisateur et fiches techniques en téléchargement sur leurs sites internet. Il convient de les débusquer et de les consulter avant l'achat.

 

Image crédit : Bacho12345 / 123RF Banque d'images

(26/03/2015)