Paquet Energie-Climat 2030

Pour des objectifs plus ambitieux en matière d'efficacité énergétique

La Commission européenne devrait statuer en octobre sur le paquet Energie Climat 2030, nouveau plan d’action fixant les objectifs et le cadre législatif en matière de climat et d’énergie, pour la communauté européenne, à l’horizon 2030.

Le dernier plan, adopté en 2008, devait permettre la réalisation de l’objectif « 3x20 » à l’horizon 2020 : réduction des gaz à effets de serre de 20% par rapport à 1990, passer à 20% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique (contre seulement 8,5% en 2008) et accroitre l’efficacité énergétique de 20%.

 

Pourquoi l’efficacité énergétique doit être au centre du prochain dispositif ?

Notre consommation d’énergie a un impact direct sur nos émissions de gaz à effet de serre qui augmentent proportionnellement à notre consommation d’énergie d’origine non renouvelable. Si nous consommons moins d’énergie, nos capacités de production en énergie renouvelable pourront couvrir une plus grande part de nos besoins.

L’autre enjeux crucial est économique : la hausse de nos consommations énergétiques accentue notre dépendance aux ressources importées et affecte directement notre balance commerciale. Aujourd’hui, les importations d’énergie hors communauté européenne coûtent 1 milliard d’euros par jour et sont la première cause du déficit de la balance commerciale pour la plupart des pays européens.

Enfin, plusieurs documents européens récents montrent que des objectifs ambitieux d’efficacité énergétique obligent les pays européens à mettre en place des actions qui sont un formidable levier pour l’économie et pour l’emploi. Ainsi, un objectif de 40% de réduction de la consommation d’énergie primaire, comparé à pas d’objectif de réduction, entrainerait les bénéfices suivants :

  • Emploi : +2,3% (seulement +1,6% si l’objectif est de 28% au lieu de 40%)
  • Dépendance énergétique : -33% sur le importations de gaz (seulement -16% si l’objectif est de 28%)
  • Produit Intérieur Brut : +2% (seulement +0,7% si l’objectif est de 28%)

(15-10-2014)