Réglementation européenne

L'Europe fait face à une demande d'énergie croissante. Etiquette énergie, écoconception : découvrez les mesures mises en place pour améliorer l'efficacité énergétique et informer les consommateurs.

 

 

Une consommation d'électricité en constante augmentation

Climatiseurs, sèche-linge, téléviseurs, consoles vidéo... Toujours plus d'équipements, toujours plus grands, et une consommation d'électricité des ménages qui ne cesse d'augmenter !

En moyenne, au niveau européen, elle représente 29% de la consommation électrique totale. Des dépenses énergétiques qui coûtent cher aux consommateurs, aux collectivités pour les infrastructures, et contribuent fortement au réchauffement climatique.

 

Que fait l'Europe ?

l'Union Européenne veut inciter les consommateurs, lors d'un nouvel achat, à opter pour des appareils plus économes.

Elle doit pour cela étudier les marchés, la demande des consommateurs, l'offre de produits disponibles et à venir.

Il faut aussi définir des normes et des protocoles de mesure pour tous ces appareils. Fabricants & consommateurs partagent alors un même référentiel, l'information gagne en transparence.  

L'Europe a ainsi mis en place deux types de réglementation :

- L'étiquette énergie  : elle doit permettre au consommateur de comparer les performances énergétiques de deux produits qui offrent le même service.
Cela dans le but d'inciter les fabricants à privilégier la production de produits plus économes puisque ceux-ci sont identifiables et, de fait, valorisés par l'étiquette.

- L'écoconception : elle définit pour certains appareils un seuil minimum de performance énergétique. L'écoconception intègre d'autres aspects environnementaux et impose certaines fonctionnalités dès la phase de conception. Cette réglementation permet d'interdire la mise sur le marché d'appareils particulièrement médiocres.

 

Des classes A aux classes A+++

L'étiquette énergie existe depuis les années 90 dans l'Union européenne pour différents appareils électroménagers. Mais les marchés évoluent vite.
Au fil des ans, la législation a subi de nombreux amendements et un mouvement de révision des étiquettes a été amorcé.

  • Le visuel de l'étiquette a changé et, pour de nombreuses catégories, de nouvelles classes A+ à A+++ ont été introduites.
  • L'étiquette énergie s'étend à de plus en plus de groupes d'appareils (TV, chauffe-eaux, aspirateurs, hottes de cuisson...). Le cadre légal est posé pour l'étendre aux catégories de produit pertinentes en termes d'économie d'énergie telles que les fenêtres et matériaux d'isolation.
  • Au premier janvier 2015, l'affichage des données de l'étiquette devient obligatoire sur les sites de e-commerce : l'étiquette énergie ainsi que la fiche produit réglementaire devront apparaître de manière visible et lisible à proximité du prix du produit. Pour les hottes domestiques, cet affichage ne sera obligatoire qu'à compter de septembre 2015.

 

Pour aller plus loin :

· Le site de l'Union Européenne dédié à l'efficacité énergétique, les étiquettes et l'écoconception
· Le site ComeOnLabel pour des informations générales sur l'étiquette énergie
· Le site Topten européen propose des recommandations pour les règlementations de chaque type d'appareils
· Le site Market-Watch de l'UFC Que Choisir
· Le site YEACI sur les coûts annuels de fonctionnement

 

(02/03/2015)